30 mai 2006

Rêves maudits


Encore une histoire, toujours pas mienne. Mais de ces histoires qui te font réfléchir au passé et au présent, qui font remonter à la surface des souvenirs, mes souvenirs. Les derniers temps ma tante m’a demandé conseil pour son fils, pour que je lui parle, je le conseille, je l’oriente ( ?!). 19 ans, il a eu le bac l’année dernière, s’est orienté en études d’informatiques appliquées à la gestion dans une université pas très loin de chez lui. Plutôt réservé, casanier et solitaire. Il adore le cinéma et connaît par cœur cinéastes et films (ghlebni pour mon grand bonheur). Après un premier semestre catastrophique, il a décidé que ce n’était pas ce qu’il voulait et qu’il ne pigeait rien à l’informatique. Ce qu’il veut, c’est devenir réalisateur. Donc il décide de ne pas passer les exams du second semestre et de retirer son inscription pour changer d’orientation. Mais que faire ?
C’est ici que je suis supposée intervenir. Pourquoi ? Certainement pas parce que je suis la plus sage ou âgée de la famille, mais tout simplement parce qu’à un moment j’avais des rêves et que je criai fort que rien ne m’empêchera de les réaliser (naïveté de mes 19ans penseraient certains). La situation était très difficile pour moi, je garde au fond de moi ma part de folie qui m’incite à croire en mes rêves qu’ils soient les plus fous ou les plus réalistes. On a parlé au tel et j’étais dans le rôle de la fille de 25ans qui a soit disant de l’expérience et qui lui disait être réalisateur est un très joli rêve mais il faut penser à avoir un diplôme. Ensuite je lui ai écrit un long mail (comme j’aime très rarement en faire) pour lui dire qu’il faut qu’il fasse attention à ce que ces rêves ne deviennent pas maudits tellement qu’ils l’obséderont. J’aurai bien aimé lui dire de ne pas prendre en compte le fait de satisfaire qui que ce soit, que seul ce qu’il veut compte, que c’est sa vie et que peu importe le résultat. Mais je lui ai dit qu’il devait assumer son choix, que pour être à la hauteur dans la vie il ne faut pas perdre de temps, que le journalisme et le cinéma dans ce pays sont des activités annexes et qu’on ne croit qu’un foutu papier où il y a écrit diplôme, délivré par une école mais pas celle de la vie.
Avec le temps on oublie nos rêves, on oublie d’en avoir, on commence à avoir de l’ambition cette chose qui te fait faire une liste d’objectifs réalisables à atteindre. Cette situation m’a fait faire le point sur mes rêves, mon parcours, mes études. Où est ce que j’en étais, où est ce que j’en suis ? Un constat : cela fait un bout de temps que j’ai oublié de rêver. Je suis toujours aussi têtue mais plus avec la vie. J’ai délaissé mon activité préférée sans m’en rendre compte. Pour reprendre il me faudra fouiner au fin fond de moi-même aux endroits que je n’aimerai pas provoquer pour faire ressortir ces rêves dormants. Ou peut être que je ne le ferai plus jamais.
Bande son : l’inaccessible étoile de Brel.

6 commentaires:

najeh a dit…

Kim Ki-Duk : une histoire qui peut te faire changer les idées, et éteindre la télé, quand c'est le mercredi soir... il n'y a pas de rêves impossibles.... il n'y a pas d'étoiles inaccessibles•

Tu peux aller sur mon Blog pour découvrir son hisoitre (tiens tout le monde est invité, ça me ferais du trafic :) ... j'espère ! )...

http://nos-annees-sauvages.blogspot.com

rebelsilencieux a dit…

Réver est une chance ! --> retrouves tes réves :-)

Il semblerait que pour trouver le courage d'avancer....il faille trouver un but....ni trop proche....pour ne pas risquer l'éffondrement une fois qu'il est atteind....ni trop éloigné pour pouvoir toujours y croire....mais suffisament ambitieux pour que celui-ci puisse occuper éventuellement toute une vie....

OthRez a dit…

Ex blonde, y avait une dame ki avait dit "laisse tes reves bouffer ta vie, avant ke celle ci ne bouffe tes reves"
J4aide po bcp mais bon ..
Y avait un ot type ki disait kil était légitime de rêver mais kil fallait se comporter serieusement avec ses reves.
Chai po si ça t'avance à kek chose. Bonne réflexion :)
@najeh : J'ai lu la bibio de KKD sur ton blog :) .. impressionnante .. ça me rapelle celle de ho chi minh .. hé cousin c toi le cousin ? :)
@rebelsilencieux : trés intéréssante ta théorie :))) Me rapellle la notion de limite en maths .. prkloi ne po penser à un reve en perpétuelle évolution mettant en oeuvre une vie d'exploration .. mm .. intéréssant tt ça lol
C bon je kitte je kittes :)

OthRez a dit…

J'oubliais : treum's !

OthRez a dit…

double treum's : Ya la théorie de nenes ki rejoint un peu ske jai dit en moins clair et en moins bien mais bon :)

Anonyme a dit…

Oui, probablement il est donc