21 décembre 2008

Un souvenir du passé..

Une de ces histoires qui ne me rajeunissent pas.

Pourtant, elle semble dater d'hier. Hier c'était il y a déjà plus de 8 ans qu'elle a commencé et quatre ans qu'elle s'est terminée (ou qu'elle a changé de visage).

TGM, un mec aux yeux clairs, chemise bleue et un bouquin à la main (avec le temps je ne sais plus le vrai du faux mais ce sont les souvenirs et impressions qui me restent). Interessant.

C'était ma première année dans mon école de commerce. Un mal être fou, des repères perdus, des gens nouveaux et un monde nouveau. Une personne était encore là pour me rappeler les années colléges et lycées, une de mes meilleures amies.

On a fini par se parler, entre autres grâce à une connaissance commune (à l'époque pas du tout mon amie). depuis ce moment, nous étions souvent ensemble. En écrivant ces quelques lignes, les souvenirs que j'ai cru oublier ou voulu oublier refont surface, pas toujours très précis, mais toujours là. tout comme lui durant mes années à la fac. toujours là.

Il était mon meilleur ami à l'époque. J'adorai lui parler, je pouvais lui parler sans gants sans me cacher de quoi que ce soit (sauf d'une chose), je partageais avec lui mes délires, mes questions existentielles et il partait avec moi dans ce délire.

Tout le monde croyait qu'on était ensemble, et nous d'un air limite dégouté : mais non, nous sommes amis, c'est tout!.

Je me rappelle de nos parties de Tennis, des films d'auteur que seul lui acceptait de voir avec moi, les débats sur des films qui n'en valaient pas la peine:) il est cynique, calme, pas très bavard et loin d'être exubérant (mon contraire en somme). et je pense que c'est que j'aimais en lui. Nous, c'était l'amitié bizarre, qui a fini par se révéler autre.. Nous, c'est la plus belle histoire d'amour..ratée de l'histoire de l'humanité comme diront certains.

Je me rappelle que mes sorties nocturnes avec retour tardif à la maison n'étaient autorisées qu'avec lui à une époque, je me rappelle que la première fois que j'ai conduit une voiture sans avoir le permis (je ne l'ai toujours pas d'ailleurs:p) c'était avec lui, je me rappelle d'une envie soudaine d'aller à Tabarka alors que j'étais à l'autre bout de la Tunisie, ce week end là, il était aussi à Tabarka, je me rappelle d'un banc et d'un lever de soleil.. je me rappelle de l'unique fois (enfin je crois) où je t'ai vraiment énervé (MDCG), je me rappelle que nous n'avons jamais parlé de nos petits copains et petites copines ensemble, je me rappelle d'avoir rêvé d'etre à Paris ensemble..je me rappelle que pendant quelques secondes, je me suis mise à imaginer que tu serais là pour un moment lors de ton dernier passage éclair ici, il y a quelques mois.
Jje me rappelle d'une conversation douloureuse pas loin de chez moi et puis dans le jardin et puis de ta phrase avant de partir et que rien n'était plus comme avant. Je t'ai hai et j'ai fini par oublier. J'ai fini par comprendre et croire que seuls les moments de l'instant présents comptent rien d'autre.

Pendant les dernières année, on s'est éloigné, toi le travail, ta future vie de famille et puis tant d'autres choses, et puis je suis partie, on s'est perdu de vue. Tu essayais tout de même de passer vite fait au moins une fois à la maison lorsque je rentre, histoire d'échanger: un oui comment ça va? des plus banals. Et puis, de l'eau a coulé sous les ponts:) tu penses que je n'ai pas changé, je pense que tu n'as pas changé non plus enfin tu es redevenu celui que je connaissais...

Que reste-t-il de toutes ces années? un ex meilleur ami? un amour qui n'a pas eu sa chance? une illusion de bonheur?

Il m'est resté des souvenirs et puis malgré tout, une personne à qui j'aime encore parler, avec qui j'aime encore délirer même si il me faudra un temps de ré-adaptation, le temps de se prendre la tête sur un autre blog peut etre.;-)...

6 commentaires:

The Dreamer a dit…

c'est assez intime, mais c'est des souvenirs. La mémoire de la plupart des hommes est un cimetière abandonné, où gisent sans honneurs des morts qu'ils ont cessé de chérir.

Aychu a dit…

Honoré de Balzac a dit :"L'amour est un trésor de souvenirs."

c'est émouvant ! :)

Ex-blonde a dit…

@The dreamer: effectivement, il est très rare de trouver de tels posts sur mon blog encore moins quand je suis sure que la personne va me lire:p la mémoire de l'homme dont je parle n'est heureusement pas comme celle de ceux que tu décris:)

@Aychu: :)) rien à dire.

mia a dit…

J'aurais pu écrire ce post, mot pour mot, à quelques détails près: le 8 ans qui devient 6 ans, Paris qui devient ... ailleurs. Mais ça ne m'étonne pas. On a tous dans nos placards à souvenirs des amitiés développées en "amours ratées", ces souvenirs qui resteront agréables (même avec pointe d'amertume) parce que quelle que soit la fin de l'histoire on se dit qu'on s'est quand même bien marrés...
Anyway...secoue-toi!!!! T'as autre chose à vivre que de gaspiller ton temps à penser au passé !!! mwaaaa777 see you soon à Paris inchallah :D

Ex-blonde a dit…

@mia: :))))) oui, regardons l'avenir, en esperant qu'il nous preserve du meilleur et rien que ça;-)

J'attends que tu me fasses signe qd tu seras à Paris.

grosses bises.

mejhoul a dit…

D'amour ou d'amitié 9atlek celine dion :p